Home

La variété expliquée 114 I love AmericaLa variété expliquée à mon fils # 114
I love America
Patrick Juvet
1978

Grosse entorse aujourd’hui car on va écouter une chanson en anglais… Espérons que l’interprète (qui n’est d’ailleurs pas français mais suisse) me fera pardonner cet écart…

Donc pour célébrer comme il se doit la fête nationale américaine, j’ai choisi ce titre (un peu long d’ailleurs à mon goût) qui est aussi l’occasion d’aborder la carrière de ce célèbre chanteur de disco, ancienne élève du conservatoire de Lausanne (en classe de piano). À 17 ans, on lui propose de devenir mannequin et il arrête alors ses études en arts décoratifs. Quatre ans plus tard, il stoppe cette carrière pour rejoindre son compagnon (et futur agent) à Paris. Il cherche dès lors à faire reconnaître son talent de compositeur (il écrit vers cette époque Le lundi au soleil, voir La variété expliquée à mon fils # 02).

Eddy Barclay produit alors ses propres enregistrements comme La musica, sortie en mai 1972, qui sera un immense succès (on considère souvent que c’est la toute 1re «chanson de l’été»). L’année suivante, il représente la Suisse au concours Eurovision, mais il ne terminera que 13e. Fortement inspiré par son choriste (qui n’est autre que Daniel Balavoine), il co-signe avec lui son album «Chrysalide». L’année suivante, il rencontre un jeune parolier qui, là aussi, l’accompagnera dans le succès ; il s’agit de Jean-Michel Jarre qui lui écrira notamment Où sont les femmes

voir le clip

 

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s