Home

La variété expliquée 101 MusiqueLa variété expliquée à mon fils # 101
Musique
France Gall
1977

Aujourd’hui, fête de la musique oblige, on écoute cet énorme succès de France Gall, ce qui nous permet d’ailleurs de poursuivre sa bio déjà abordée dans La variété expliquée à mon fils # 83.

Nous en étions au moment où, encore mineure, France s’entoure de vieux briscards de la scène musicale, mais néanmoins coutumiers des succès. À l’inverse des yéyés qui reprennent des chansons anglo-saxones, France n’interprètera que des compositions originales qu’elle doit à Joe Dassin, Pierre Delanoë, Jean-Max Rivière, etc. On la convainc d’enregistrer un 45 tours pour enfants, ce qu’elle fait à contre-cœur, mais qui sera néanmoins un titre vendu à plus de 2 millions d’exemplaires : Sacré Charlemagne.

Le Luxembourg fait alors appel à elle pour le représenter au Concours Eurovision de la chanson (chanson que nous avons déjà écoutée : La variété expliquée à mon fils # 76). La collaboration entre France et Gainsbourg se poursuivra quelques temps encore, jusqu’à cette année 66 où un vent de scandale souffle autour des fameuses Sucettes… Accusée de tous côtés, il lui faudra du temps pour revenir sur le devant de la scène et la critique sera bien difficile à convaincre du talent de la toute jeune chanteuse… Commence alors pour France une longue traversée du désert qui durera jusqu’en 1973. La suite, nous la verrons plus tard…

voir le clip (et se dire qu’à la fin des années 70, il suffisait de prendre des drogues pour être chorégraphe)

 

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s