Home

La variété expliquée 85 Maman a tortLa variété expliquée à mon fils # 85
Maman a tort
Mylène Farmer
1984

Pour clôturer notre mini-cycle sur les mamans, on s’attaque aujourd’hui à un gros morceaux, que dis-je, à un monument. Déjà parce qu’elle est la chanteuse qui vend le plus de disques en France (elle détient par exemple le record du nombre de disques de diamant par exemple) ; aussi parce qu’elle est celle qui a classé le plus de titres à la 1re place du Top 50 ; mais peut-être surtout à cause de son univers plutôt «secret» qui rend ses fans complètement hystériques.

On va donc s’atteler au «phénomène» en plusieurs fois – comme à chaque fois qu’on croise un artiste incontournable de variétés remarquez – en commençant donc par le début comme nous y invite cette chanson…

Mylène Gautier naît donc le 12 septembre 1961 à Pierrefonds (près de Montréal) ; ses parents sont français : son père, ingénieur des ponts et chaussées a en effet été muté au Canada pour construire le barrage de Manicouagan. La famille (2 parents et 3 enfants) y restera jusqu’aux 8 ans de la petite Mylène.

De retour en France, ils emménagent en banlieue parisienne, à Ville-d’Avray, où naîtra le petit dernier. Adolescente au physique «garçon manqué», Mylène pense alors devenir monitrice d’équitation ; elle commence également à cette époque à se rendre au chevet d’enfants malades – notamment les enfants tétraplégiques de l’hôpital de Garches -, et gardera cette habitude tout au long de sa vie.

Mais, 1er «coup de théâtre» dans sa vie, elle abandonne le lycée après seulement 2 jours passés en terminale A4 (la précision est importante, car plus grand monde ne sait encore à quoi cela correspond…). Mylène déménage donc à Paris où elle suit le cours Florent et enchaîne les petits boulots (notamment le mannequinat pour des catalogues et des pub).

Sa carrière dans la chanson débute en 1984 – elle a alors 23 ans – lorsqu’un jeune auteur-compositeur, Laurent Boutonnat, organise un casting pour trouver une interprète à sa chanson Maman a tort. Retenue, elle choisit alors son nom de scène (en hommage à Frances Farmer, une actrice américaine des années 30 au destin tragique) et trouve difficilement une maison de disques… La chanson deviendra cependant l’un des grands succès de l’été 84…

voir le clip (l’occasion de voir que le look, ça peut vous lancer une carrière…)

 

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s