Home

La variété expliquée 77 La poupée qui fait nonLa variété expliquée à mon fils # 77
La poupée qui fait non
Michel Polnareff
1966

Je suis à peu près sûre que quand j’ai annoncé hier le cycle «poupée», vous avez presque immédiatement pensé à cette chanson, non ?

Bon, difficile d’en dire plus sur Polnareff que tout ce qu’on a pu voir ensemble pendant notre cycle «Polna» (voir La variété française expliquée à mon fils # 46 jusqu’à # 49). On va donc plutôt détailler la chanson…

Les paroles sont de Franck Gérald (parolier célèbre, qui plus est beau-frère de Pierre Delanoë) et la musique – simple – de Polnareff. On la retrouve souvent parmi les 1ers morceaux à apprendre en guitare car la chanson n’a qu’une mélodie faite d’accords basiques. Mais malgré cette simplicité, sur l’enregistrement original, c’est Jimmy Page (fondateur des Led Zeppelin) qu’on retrouve à la guitare.

La chanson a été reprise l’année même de sa sortie au Québec et en Italie par des groupes «locaux». Jimi Hendrix en a fait une version instrumentale. En 1980, Johnny Halliday la reprend sur son album «À partir de maintenant». Enfin, en 1997, Mylène Farmer, en duo avec Khaled, l’interprètent sur l’album «Live à Bercy» et la sortent en single. Notons enfin que Polnareff l’a lui-même interprétée en allemand (Meine Puppe sagt nein), en espagnol (Muñeca que hace no) et en italien (Una bambolina che fa no).

voir le clip

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s