Home

La variété expliquée 70 Vive le douanier RousseauLa variété expliquée à mon fils # 70
Vive le douanier Rousseau
La Compagnie Créole
1984

Ce n’est pas forcément connu, mais le douanier Rousseau est né un 21 mai (1844 pour être précise) ; on va donc célébrer son anniversaire à notre manière aujourd’hui avec ce tube de la Compagnie Créole…

Trois mots sur Henri Rousseau d’abord : peintre naïf, il est commis de 2e classe à l’octroi de Paris (administration qui perçoit des taxes sur les marchandises entrant dans chaque commune) et c’est ce 1er métier qui le vaudra le surnom de «douanier». Autodidacte, il découvre tardivement l’art et débute comme copiste au musée du Louvre ; il lui faudra attendre 1886 avant d’intégrer le Salon des Indépendants. Sa vie d’artiste ne lui permettant pas d’en vivre, il restera à l’octroi jusqu’à 49 ans puis devra compléter ses revenus en donnant des cours de violon et en écrivant des pièces de théâtre. Il laissera cependant de nombreuses œuvres aujourd’hui exposées dans le monde entier.

Mais revenons à notre chanson du jour…
La Compagnie Créole est un groupe caribéen-guyanais qui a été fondé en 1975. Il deviennent célèbre dans les années 80 avec, notamment, C’est bon pour le moral (leur plus grand succès) et notre single pictural d’aujourd’hui. Il y a donc :
> Clémence Bringtown (Martinique) au chant
> José Sébéloué (Guyane) à la guitare, aux percussions et au chant
> Guy Bevert (Guadeloupe) à la batterie, aux percussions et au chant
> Julien Tarquin (Martinique) à la basse et au chant
> Arthur Apatout (Guadeloupe) à la guitare et au chant ; seul ce dernier ne fait plus partie du groupe (il est aujourd’hui producteur).
Ce qui en fait un groupe de 5 chanteurs… Et ça, il faut leur reconnaître que les mélodies et les paroles nous ont suffisamment marqué dans notre jeunesse pour que, nous aussi, nous chantions à pleins poumons dès qu’une de leur chanson est mise dans les soirées de mariage…

voir le clip (sans oublier de monter le son et de chanter bien fort : «C’est comme dans les.. comme dans les tableaux du douanier Rousseau, ya des poissons tropicaux plein de piquants sur le dos oh-oh-oh-ohhhhhhhh»)

La variété expliquée 70B Tableau douanier Rousseau

 

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s