Home

La variété expliquée 46 Goodbye MarylouLa variété expliquée à mon fils # 46
Goodbye Marylou
Michel Polnareff
1989

On reste dans les «Michel» et dans «les chansons qui nous font avoir un vocabulaire anglais vachement plus fourni» avec Polnareff et son fameux Goodbye Marylou. On va d’ailleurs se faire un mini-cycle Polnareff, comme ça se sera fait (et ça permettra de «condenser» les commentaires d’un de mes amis facebookiens qui ne va pas manquer de trouver énormément de choses à dire sur le sujet…

Les débuts de Polnareff donc… Il commence le piano à 4 ans (en 1948 donc) et va obtenir à 11 ans 1/2 le 1er prix de solfège au Conservatoire de Paris. À la maison, on baigne déjà dans le milieu : Léo Poll, son père (qui s’appelle en fait Leib Polnareff), compose des chansons ; il a d’ailleurs écrit pour Édith Piaf, Yves Montand ou encore Danielle Darrieux. Il était également pianiste aux côtés de Trenet, Jean Sablon mais aussi Jacques Tati.

À 20 ans, Michel va donc partir voler de ses propres ailes et, pour subvenir à ses besoins, grattera la guitare devant le Sacré-Cœur en jouant les grands standards du rock. En 1965, alors qu’il vit cette vie depuis un an, un remporte un concours de rock dans un club ; il refusera le prix qui était un contrat avec Barclay…

Polnareff va ensuite accepter de signer avec le label AZ à la seule condition d’enregistrer à Londres avec Jimmy Page à la guitare et John Paul Jones à la basse (les futurs Led Zeppelin) ; la maison de disques accepte ! Il sort alors le single La poupée qui fait non en mai 1966 et c’est le succès immédiat. Il va dès lors enchaîner les tubes et sera à l’Olympia en 1967. Dans le même temps, la presse le critique sur son apparence (très efféminée) et son mode de vie. Agressé lors d’un concert à Périgueux en 1970, marqué par la perte de proches, il tombe cependant en dépression. Il reprend cependant le chemin de la scène en 1971 et accompagne au piano Johnny Halliday au Palais des Sports ; c’est à l’occasion de ce concert qu’il se présente pour la 1re fois avec son nouveau look : grandes lunettes noires à monture blanche et cheveux bouclés décolorés.

voir le clip

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s