Home

La variété expliquée 45 Wight is WightLa variété expliquée à mon fils # 45
Wight is Wight
Michel Delpech
1969

Michel Delpech (Jean-Michel de son «vrai» prénom) fait partie de ces gens qui rencontrent le succès de suite. À 18 ans (donc encore mineur à l’époque), il fait la connaissance de Roland Vincent qui sera son compositeur et enregistre son 1er 45 tours. L’année suivante, il participe à la comédie musicale Copains Clopant dans laquelle on a surtout retenu Chez Laurette. Cette reconnaissance du public lui vaudra de faire en 1966 la 1re partie de Jacques Brel qui fait ses adieux à l’Olympia.

Johnny Stark (l’impresario de Mireille Mathieu, pas Iron Man…) le prend en main et c’est la route vers la gloire : en 1968, il obtient le Grand prix du disque pour son album «Il y a des jours où on ferait mieux de rester au lit» et vient ensuite une série de singles Paul chantait Yesterday, Pour un flirt et notre chanson du jour Wight is Wight (qui est un hommage au festival de rock de l’île de Wight).

voir le clip

 

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s