Home

La variété expliquée 15 Tout baigneLa variété expliquée à mon fils # 15
Tout baigne
Ménélik
1995

Aujourd’hui, on l’appelle MNLK, ça fait plus «cool attitude», mais à l’époque, je me rappelle bien, il s’appelait Ménélik !

Il naît en 1969 à Yaoundé (Cameroun) et arrive en France 10 ans plus tard avec sa famille. Il rencontre MC Solaar (voir La variété expliquée à mon fils # 13 – Caroline) sur les bancs de l’université Paris VIII (Saint-Denis).
Son premier succès «dans le milieu» vient avec le titre Un petit rien de jazz qu’il compose pour une compil’ produite par Jimmy Jay. Il collabore avec de nombreux artistes étrangers, dont le groupe allemand No Sé avec lequel il mixe un titre acid jazz qui deviendra en France, dans une nouvelle version, la chanson Quelle aventure.

Deuxième single de l’album «Phénoménélik», Tout baigne permet à Ménélik d’entrer définitivement dans le cœeur du grand public. Il fera alors les premières parties des concerts de MC Solaar puis des concerts solo, partant en tournée en Afrique de l’ouest, en Europe, aux États-Unis et enfin au Canada. En 1996, il reçoit une Victoire de la musique dans la catégorie «révélation masculine de l’année». Il confirmera son succès populaire avec son 2e album grâce au 3e titre qui en est extrait Bye bye (750 000 exemplaires du single !), amenant l’album à être disque d’or.

voir le clip

Publicités

moi, ce que j'en dis...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s